Comment réduire les frais de transfert de données liés à ma passerelle NAT dans Amazon VPC ?

Lecture de 3 minute(s)
0

Je souhaite réduire les frais de transfert de données liés à ma passerelle de traduction d'adresses réseau (NAT) dans mon Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC).

Résolution

Remarque : avant de commencer, déterminez les principales sources de trafic qui passent par votre passerelle NAT.

Pour réduire les frais de transfert et de traitement des données, procédez comme suit :

  • Vérifiez si les ressources situées derrière la passerelle NAT qui envoient le plus de trafic se trouvent dans la même zone de disponibilité que la passerelle NAT. Si ce n'est pas le cas, créez de nouvelles passerelles NAT dans la même zone de disponibilité que la ressource afin de réduire les frais de transfert de données entre zones de disponibilité. Le transfert de données au sein d'une même zone de disponibilité est gratuit. Cette action permet également d'éviter un point unique de défaillance.
  • Vérifiez si la majorité des frais de transfert sont liés au trafic vers Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) ou Amazon DynamoDB dans la même région AWS. Si la région est la même, configurez un point de terminaison VPC de passerelle. Assurez-vous d'acheminer le trafic vers et depuis la ressource AWS via le point de terminaison VPC de la passerelle et non via la passerelle NAT.

Remarque : utiliser les points de terminaison d'un VPC de la passerelle n'engendre pas de frais de traitement des données ni de frais horaires.

Remarque : utilisez Amazon CloudWatch pour surveiller votre passerelle NAT et résoudre les problèmes associés.

AWS OFFICIEL
AWS OFFICIELA mis à jour il y a 7 mois